Méditation pleine conscience en entreprise

La méditation de pleine conscience se développe de plus en plus en entreprise.
En plus d’apporter un bien être au travail à vos employés, elle améliore leur faculté au travail et optimise leur performance.

Pour développer la méditation de pleine conscience dans votre entreprise, nous vous proposons 4 programmes différents.

NOUVEAU

 

En 2020, des ateliers/conférences vont être organisés pour sensibiliser des chefs d’entreprises, qui souhaiteraient se former dans le cadre d’un groupe de « pairs » de 8 à 10 personnes en inter-entreprises.

Atelier d’initiations
Entraînement :
La pleine conscience au travail
Pleine conscience et communication
Programme sur mesure
Cet atelier d’une demi-journée pour faire connaissance avec la pleine conscience.

• Expérience de la pleine conscience.
• Des exercices pratiques et un Feedback personnel sont le cœur du programme.

Ce programme, réparti en six demi-journées d’entraînement est adapté à votre contexte.

Il se compose d’exercices, et d’un Document de Synthèse.

L’entraînement repose sur les notions de :
• Focus Mental – Awake
• Wellbeing
• Mindfulness Based
• Stress reduction
• Energy management

Programme d’entraînement orienté sur l’action.
Il repose sur une combinaison d’entraînement de l’attention et d’une
offre de trainings en communication.
Communiquer sans à priori afin d’apprendre à détecter les besoins de l’interlocuteur et de
les intégrer.
Le travail fait référence aux méthodes :
Awareness, Choice, Trust (ACT).
Nous pouvons ensemble évaluer une formule personnalisée selon vos besoins.
Nous sommes à votre disposition pour une étude.
En complément du programme ci-dessus, nous proposons depuis 2017 des modules sur les thématiques suivantes :
(Ces thématiques générales sont la « matière première » pour bâtir ensemble des modules de formation adaptée en intra-entreprise).

Comment mettre le stress à distance

Diminuer l’emprise des pensées génératrices de stress.

  • Le calme intérieur :

Mieux décrypter la situation et prendre en compte les moyens d’action possible.

  • Éviter l’évitement

Affronter les problèmes
Reconnaître les échappatoires.

  • Relativiser, gérer l’anxiété :

Comprendre et admettre l’incertitude.

Négociations

Une vision plus large de la négociation.

Une négociation plus axée sur la relation, des solutions créatives et la promesse d’une future coopération.

L’efficacité passe par la conscience de soi dans le moment présent, être concentré sur les réponses à donner et être vigilant sur tous les aspects de la discussion. Ne pas réagir aussitôt à ses pensées ou l’émotion pour conduire habilement la discussion en se montrant réceptif.

Mieux communiquer : empathie.

Améliorer les relations : créer une véritable connexion avec autrui.

Être ouvert, écouter vraiment, faire preuve d’empathie

Cultiver le lien : ne pas s’arrêter à la première impression.

Au cours d’une conversation, lorsque l’esprit s’échappe, nous ne sommes pas là, et la connexion est rompue.

L’anxiété, la peur d’être jugé, etc. peut perturber la qualité de la communication.

Ne pas penser à ce que l’on va dire quand l’autre s’exprime. Ignorer ses propres tendances a juger, ses à priori, pour se concentrer sur le message entendu.

Gérer la crise

Plus productif et épanoui, grâce à la concentration :

La pleine conscience permet de « filtrer » les peurs inutiles et paralysantes susceptibles de gêner la concentration (ainsi que la prise de décision).

Avoir une attitude saine face tâche à exécuter.

Le vagabondage mental peut nuire à la compréhension et à la mémoire immédiate.

Apprendre mieux

Un apprentissage plus efficace et gratifiant, en n’écartant le doute sur soi, le manque de motivation et la dispersion mentale.

Surmonter une épreuve (examen, rencontre, rendez-vous, parole en public etc.) :

Être pleinement centré sur l’épreuve ou l’entretien en mettant l’anxiété à distance.

Travailler en pleine conscience

La pleine conscience permet de rendre le lieu de travail plus créatif et réjouissant (concentration, relation plus positive, productivité accrue, moins de stress).

S’exprimer en public : une attitude positive face à l’anxiété, incarner ces paroles, être ancré sur sa respiration.

Dire des vérités délicates : dans les entretiens délicats, être réceptif aux gestes, sourire et autres signaux, intentionnelle ou non. Être vrai et ne pas céder trop souvent au désir de donner une bonne image.

Comprendre et gérer ses émotions. (Le changement)

Force et souplesse mentale pour affronter le changement.

Prendre des décisions

Idées claires : déjouer les pièges de l’anxiété avec des idées claires et de la concentration.

Nos émotions ne doivent pas régir nos décisions.

Se « réinitialiser »

Se donner l’autorisation de changer par la pleine conscience.
Estime de soi : éliminer le dialogue intérieur négatif pour préserver et renforcer l’estime de soi.