La méditation en entreprise

Un phénomène Mondial

La Pleine conscience est maintenant enseignée dans les cliniques, les hôpitaux, les universités, les entreprises des États-Unis et du monde entier. (Preuves scientifiques des neurosciences).
Par son universalité, elle est applicable à quiconque désire sérieusement optimiser ses capacités et son savoir être.
Or, « l’intégration, ou coordination neuronale » générée par l’entraînement à la pleine conscience permet d’agir très sensiblement sur :

  • Une meilleure capacité à retenir et à manier les informations.
  • Une hausse de la concentration et de la capacité d’attention.
  • Une baisse de la charge mentale et de l’impulsivité.
  • Plus grande lucidité pour prise décisions (ayant moins de parasites et de « biais émotionnels ».
  • Une augmentation de l’intelligence émotionnelle.
  • Une plus grande résilience.
  • Meilleurs compétences « communicationnelles ».
  • Réduction du stress.

En entreprise, lorsque ses membres s’écoutent, coopèrent et se soutiennent, on parle d’équipe « résonante », et « Dissonante » en l’absence d’harmonie. On parle aussi de « Leadership de résonance ».

Sur 500 modèles de compétences de multinationales telles qu’IBM, Lucent, PepsiCo, British Airways et Crédit Suisse First Boston, d’organismes publics et de santé, d’institutions universitaires, trois catégories de compétences ont été déterminées : techniques, cognitives, et les critères d’intelligence émotionnelle (Conscience de soi et les aptitudes relationnelles…..).
Nos décisions sont souvent faussées par des automatismes de notre cerveau.

Les performances exceptionnelles étaient en partie dues à l’intellect, mais leur niveau d’intelligence émotionnelle était important. Il y avait des écarts de performance de 85 % dus aux facteurs d’intelligence émotionnelle plutôt qu’aux compétences purement cognitives telles le savoir-faire technique.
Il est donc crucial dans le monde du travail de travailler à les acquérir et à développer ce savoir être.

La contribution aux bénéfices annuels des associés d’un grand cabinet d’expertise comptable, grâce aux compétences analytiques étaient élevées, mais grâce à la maitrise de soi, aux compétences relationnelles et à l’autorégulation, celle-ci était respectivement de 78%, 110% et 390 % supérieure (soit 1 465 000 dollars de plus en moyenne par associé en 1999 pour ce dernier critère). (Boyatzis et ses collègues).
Or, le développement de l’autorégulation est une des conséquences de l’entraînement à la pleine conscience.

 

Les programmes de méditation en entreprise d’IGES