chez-les-abeilles
Pour que les colonies d’abeilles se développent harmonieusement, il faut que chaque individu  joue pleinement son rôle. Lorsque les abeilles sont victimes d’un stress, provoqué par une dose de substance chimique toxique, elles ne sont plus capables d’effectuer leurs tâches de manière satisfaisante et perturbent ainsi le développement normal de la colonie. (Étude de l’Université de Londres)

Hans Selye, un des premiers scientifiques à étudier de façon approfondie la réaction de stress chez l’être vivant, en menant des études à partir de substances toxiques administrées à des animaux, avait mis en évidence que ces substances chimiques toxiques, même à dose non mortelle, pouvaient  générer du stress à un organisme.

Il est établi et reconnu que des substances chimiques potentiellement toxiques sont fabriquées par le corps naturellement sous l’influence de stimuli endocriniens.

Dans le cas des abeilles, les chercheurs pensent que l’accumulation de sources de stress comme la difficulté à se nourrir à cause de conditions météos mauvaises, peuvent conduire au déclin de la colonie.