yoga

Yoga en pleine conscience

Pour beaucoup d’adeptes, la pleine conscience c’est revenir à la conscience de soi globale enfouie et à redécouvrir.
Se mettre à l’écoute de ses sensations corporelles, c’est faire
une véritable reconnexion.

  • Si vous n’avez jamais pratiqué le yoga, vous pouvez considérer la pratique du yoga comme un prolongement du balayage corporel, en adoptant des postures très simples.
  • Si vous avez déjà pratiqué le yoga, l’intégration de la pleine conscience vous permettra d’approfondir votre pratique en ajoutant la dimension de La conscience de soi.

Lors du balayage corporel, chaque partie du corps bénéficie de votre attention bienveillante.
Il est dit parfois que le corps, c’est notre foyer.
Le balayage corporel réunit les deux dimensions, corps et esprit.
Cette union se retrouve également dans le yoga, puisqu’il a pour sens, littéralement « unir» ou « joindre » et suggère une harmonie corps-esprit.
Le yoga est une discipline de plus de 5 000 ans venant de l’Inde.
Traditionnellement, considéré comme un chemin vers la purification, il prépare le corps aux plus grandes formes de méditation. Nous pouvons vous amener graduellement à cette forme de yoga.
En occident, dans une approche moins ésotérique, il nous apprend à nous détendre et à libérer les tensions, à renforcer le tonus, équilibrer et intégrer l’esprit et le corps

Le Hatha yoga, une des formes de yoga les plus connues en occident, illustre l’union du soleil (ha) et de la lune (tha). Ainsi, symboliquement, le Hatha yoga réunit les énergies masculines et féminines, qui résident en chacun de nous.
Les postures traditionnelles (Asanas), confèrent force et souplesse, facilitent la digestion et le transit,  rééquilibrent le système hormonal et calment les nerfs.
Dans le yoga, la concentration amène à percevoir des schémas émotionnels profonds.
Cette compréhension de soi fait émerger un sentiment de plénitude accompagné d’un état de vigilance.
Le rapprochement avec les mécanismes de la méditation de pleine conscience explique une vision très convergente, et leur très grande complémentarité.
Le yoga en pleine conscience unifie deux courants du yoga d’origine bouddhiste et hindouiste.
Le yoga (hindouisme) met l’accent sur la concentration sur la respiration pour atteindre de profonds états d’absorption.
La pratique de la pleine conscience (plutôt issue du Bouddhisme) nous invite à vivre pleinement nos expériences Sans s’y accrocher, ni les refouler.

Deux voies parfaitement convergentes sur l’intégration corps esprit.

La pleine conscience, qui se pratique indépendamment du yoga, est aussi un moyen d’approfondir la pratique du yoga et d’appliquer cet état d’esprit à votre vie.

Ces dernières années, de grands professeurs de yoga, ont défendu les bienfaits de l’application de la pleine conscience aux postures du yoga.

Le yoga en pleine conscience exporte ses vertus au-delà des tapis de yoga, dans la vie de tous les jours.

Le principe qui prévaut, est celui qui consiste à passer de la pleine conscience formelle à la pleine conscience appliquée à tous les domaines de l’existence.

En appliquant la pleine conscience à de simples postures de yoga, vous approfondissez le balayage corporel pour atteindre de nouvelles dimensions sensorielles.
On rencontre parfois certains types de yoga de trop axés sur la performance physique.
La fusion de la pleine conscience et d’asanas très simples ramène le yoga vers sa vertu initiale, l’harmonisation esprit / corps en mettant l’accent sur la globalité de la personne.
Et, en partant du balayage  corporel, vous êtes très proche de ce stade, avant d’en atteindre d’autres grâce à la pratique du yoga en pleine conscience.

Le yoga en pleine conscience est l’un des quatre piliers de la pratique formelle de la MINDFULNESS     (méditation pleines conscience), avec la méditation assise, le scan corporel et la marche méditative.

Il peut cependant se pratiquer séparément.