Stress au travail et diabète

Stress au travail et diabète

L’anxiété au travail aurait une  action sur le diabète des femmes.

(D’après une étude de chercheurs canadiens).

Cette étude a duré neuf ans et a porté sur l’analyse de 7 443 hommes et femmes, âgés de 35 à 60 ans. Les chercheurs de l’Université de Toronto ont examiné les liens entre l’environnement psychosocial de travail et l’incidence du diabète.
19% des cas de diabète chez les femmes serait associés au stress.
Par ailleurs, les femmes stressées et qui occupent des postes peu élevés dans la hiérarchie sont deux fois plus exposées au risque de diabète que celles qui occupent des fonctions supérieurs.
Les hommes , par contre, qui, semble-t-il, réagiraient autrement face au stress.
Par rapport aux hommes, il y aurait une cause hormonale.
Contrairement aux hommes, les femmes, en cas de stress, mangeraient plus de sucres et de matières grasses.

Mécanisme hormonal sur le diabète

L’adrénaline, sécrétée en cas de stress :

  • provoque une augmentation de la tension artérielle.
  • libère le sucre des cellules, donc la glycémie augmente (l’organisme dispose ainsi de plus d’énergie).

Le cortisol, lui, peut augmenter la production des sucres par le foie et favoriser l’hyperglycémie.
Ainsi, l’adrénaline et le cortisol (hormones secrétées par le corps) ayant une action sur les sucres et les graisses, auraient pour effet d’augmenter le risque d’obésité et de diabète de type 2.

L’institut IGES   propose de préserver sa santé par la pratique de la méditation pleine conscience (mindfulness) à Grenoble et Crolles.